La Cathédrale blanche

La Cathédrale blanche

Située au centre de la ville de Holn, la cathédrale blanche d’Urgathoa est le cœur de la ville. Endroit de rassemblement, d’éducation et de prière, la Cathédrale est le lieu le plus fréquentée de la ville. Mais pourquoi est-elle appelé simplement, la Cathédrale blanche? Pourquoi un nom si simple? Pour une réponse longue allez lire l’histoire de la ville de Holn. Pour une réponse courte, simplement par les matériaux utilisés pour sa construction. Effectivement, cette cathédrale de 100 pieds de haut est entièrement faite d’ossements humains. Certain étant des ennemies d’Urgathoa, d’anciens serviteurs de la déesse. Les murs, planchers, plafonds, colonnes et même une quantité de meubles sont tous fabriqués avec des ossements et renforcé avec de la magie pour que le tout tienne ensemble pendant plusieurs décennies. Une grande cloche se balance dans une des hautes tours et sonne à midi et à minuit aux messes festives (voir plus bas).

La grande pièce principale de la cathédrale, là où l’on effectue les messes est différente de ce qui est vu normalement dans une église d’un autre dieu. La pièce possède un haut toit arqué dont les squelettes des colonnes principales supportent ce même toit à la puissance de leur bras. Les quelques chandeliers éclairent la pièce faiblement, la laissant dans une permanente semi-obscurité. Au lieu de longs bancs placé en rangée, la cathédrale blanche possède de longues tables de bois accompagnés de longs bancs. Dix tables de chaque coté sont séparées par 4 autres tables dans l’autre sens. Ces quatre tables centrales sont, de leur côté, faites d’ossements et sont réservés pour les membres du culte, les donateurs importants et autres personnes de marque, tandis que les tables de bois sont pour la population générale.

Tous les midi et minuit, la cloche de la cathédrale appelle la population à visiter pour la messe festin. Durant ces messes, on commence par asseoir la population à leur table, mais huit sont choisies au hasard pour s’asseoir à une des tables centrales. Après cela, la grande prêtresse Vareda ou un de ses remplaçants dirige la messe, lit des passages du livre sacré (Servir ta faim) et éduque la population sur Urgathoa. La messe finie par la phrase, mangez votre douleur (un mélange de Amen et de bonne appétit). À cet instant, des serviteurs vivants et morts apportent la nourriture, un simple morceau de viande saignant pour la population, mais un vrai festin pour les quatre tables centrals. Après cela, la Cathédrale se remplit de discussions entre les divers participants. Lorsque la population a terminé de manger, ils sortent simplement et retournent à leur activité. Sur le bord de la porte, un prêtre attend pour récolter des donations.

La cathédrale possède aussi beaucoup de dortoirs pour les prêtres novices et de grand-chambre pour les plus grands de la religion.

Une école de cuisine, dont leur création sont utilisé par les messes.

Une entrée vers les cryptes de la nécropole.

Une bibliothèque religieuse possédant une section spéciale sur la magie réservée pour les membres du culte.

La Cathédrale blanche

Servire le Sang Jeanchristophe